Nous, les entrepreneurs, sommes des preneurs de risques. Nous quittons le confort de nos emplois en entreprise et faisons un acte de foi pour démarrer nos propres entreprises. Mais certains aspects de la gestion d'une start-up n'ont pas changé et parfois, les investisseurs, les fournisseurs de services et même les entrepreneurs posent des questions telles que… avez-vous vu quelqu'un d'autre faire cela? Et si les investisseurs ne l'aiment pas? Et si vous tombiez à plat ventre en dansant?

Commencer le pitch de Microsoft Ventures par une danse était l'idée de Cédric. Cédric nous aidait à travers notre présentation et notre histoire. Je lui en suis extrêmement reconnaissant et sans Cédric nous n'aurions pas pu convaincre toutes les parties prenantes sur le terrain.

L'idée a grandi sur nous, et nous avons réalisé que c'était l'occasion de se démarquer des milliers d'autres pitchs réalisés chaque mois; nous voulions que les gens se souviennent CityFALCON… La compagnie qui a commencé son pitch avec une danse! Nous voulions communiquer une histoire et expliquer notre proposition de valeur à travers notre performance unique. Avant tout, nous voulions nous amuser… n'est-ce pas ce qu'est une start-up !?

Voici le pitch:

 

Pendant et après le pitch, nous avons eu les réactions suivantes sur Twitter, et certaines des personnes qui n'avaient jamais entendu parler de nous communiquaient notre valeur ajoutée - «TIMING».